Accueil du site > Grand projet

Le centre aquatique

Contenu de la page : Le centre aquatique

1. Un projet viable, attractif, dont le financement était assuré

À l’échelle de la vallée de la Drôme, Crest est et restera toujours le choix le plus approprié pour aménager un équipement aquatique. Les études le prouvent. La ville compte une importante communauté scolaire (écoles, collèges, lycées) et plus de la moitié des habitants de l’intercommunalité. Aménager un centre aquatique à Crest plutôt qu’ailleurs, c’est faire le choix du bon sens.
Le site d’implantation du projet était bien situé, facile d’accès pour les scolaires, les habitants de Crest, l’ensemble des communes de la vallée, et pour tous les visiteurs de notre territoire. Sa réalisation en bordure immédiate de la Route Départementale aurait nécessité peu d’aménagements de voirie.
De l’avis même de l’architecte, le terrain était parfaitement compatible avec l’aménagement d’un centre aquatique, moyennant des travaux d’usage comme il s’en fait dans beaucoup d’autres projets. Depuis mars 2017, date des premières études de sols, la nécessité de frais de cuvelage du terrain pour traiter le risque d’infiltration était connue. La CCCPS n’a jamais jugé utile jusqu’au dernier moment de les intégrer au coût des travaux. Cela est regrettable et démontre des manquements dans la conduite des opérations. D’autant que des financements extérieurs supplémentaires avaient été trouvés par Hervé Mariton pour couvrir ces surcoûts...
Enfin, contrairement à ce qui a pu être dit, la Ville n’a pas encore acheté le terrain.

2. Un projet bien calibré, cohérent

Le projet de centre aquatique visait à disposer de bassins couvert et découvert sur un même site. Certains mettent en avant la supposée « démesure » du projet, en soutenant l’idée que couvrir la piscine actuelle serait moins onéreux et plus raisonnable. Cela est faux.
L’actuelle piscine en plein air est un gouffre écologique et financier : l’équipement est endommagé par des fuites, la piscine est énergivore et elle enregistre chaque année 80000 € de déficit pour seulement 2 mois d’exploitation. La couvrir coûterait cher pour un résultat médiocre sur le plan écologique et très insuffisant pour répondre à l’ensemble des usages (apprentissage de la nage, loisirs, tourisme) et dégraderait son usage d’été. De même, conserver la piscine en plein air et construire une piscine couverte sur un autre site serait un non-sens en termes de gestion financière et de développement durable.

3. Un projet qui n’a jamais fait l’unanimité au sein de la CCCPS

Mettre l’échec de la Communauté de communes sur la Ville de Crest paraît oublier qu’un certain nombre de communes étaient en fait hostiles au projet quel qu’il soit dès le départ. Au sein de l’intercommunalité, il n’y a jamais eu d’unanimité pour le projet de centre aquatique.
L’échec du projet de centre aquatique, ce n’est pas l’échec de la Ville de Crest, qui a toujours su permettre la réalisation de projets structurants avec des partenaires divers : l’aménagement du Pont en Bois, de la médiathèque, du nouvel hôpital... Dans chacun de ces projets, la part de financement public extérieur a toujours été importante, grâce notamment à la capacité d’Hervé Mariton à mobiliser des soutiens. Il n’y a jamais eu de dérapage financier dans la réalisation de ces projets.
Pour le centre aquatique, la municipalité était prête à s’engager à une baisse des impôts communaux correspondant à la hausse de la part fiscale intercommunale.
Comme elle le fait depuis des années, la Ville va continuer à travailler pour permettre la réalisation d’équipements publics utiles à l’attractivité, à la qualité de vie et au rayonnement de son bassin de vie tout en maintenant l’engagement de non-augmentation de la fiscalité communale.

Poursuivons le projet...

Afin de poursuivre les réflexions sur ce projet utile, nécessaire, la Ville vous propose de participer à la
Commission extra-municipale sur le futur du centre aquatique
Le samedi 6 juillet à 11h
En mairie de Crest, salle Max-Tabardel
Vous pouvez vous inscrire à secretariat.maire@mairie-crest.fr ou en contactant le 04 75 76 61 15.