Reconversion du site de l’ancien hôpital Sainte-Marie

Economie

Publié le 16/02/2024

Cette opportunité est le résultat de deux succès de l’équipe municipale : l’ouverture de l’hôpital neuf pour les services actifs en 2013 et l’installation de la gériatrie
dans un nouveau bâtiment, près de l’hôpital neuf, fin 2026 (avec de meilleurs conditions d’hébergement, de meilleurs conditions de travail, un meilleur accès aux soins).

Les coûts sont maîtrisés pour la ville :
• La participation de la Ville à la requalification foncière est évaluée à 600 000 € dont il faudra déduire les subventions.
• Le coût d’achat du terrain de l’esplanade est évalué à 100 000 €
• La réalisation du parking et de l’espace public a été évaluée à 1 million, subventionnable à 60 %
Objectifs :
• Des logements pour les Crestois
• Un hôtel-restaurant pour répondre à un besoin d'hébergement et développer l’emploi
• Une esplanade végétalisée pour l’agrément de tous
• Un nouveau parking, sous l’esplanade, pour améliorer l’accès au Vieux-Crest
• Un coût minimum pour la Ville
• Des espaces sociaux sur le site de Rochecourbe près du Temple (accueil actuel des patients atteints de la maladie d’Alzheimer)
• L’analyse montre que la conciliation de ces objectifs justifie la démolition du bâtiment « gris » (Bât.A) qui surplombe la Ville. Cette construction contemporaine abîme le site historique et son maintien provoquerait la saturation de la circulation, du stationnement et augmenterait le coût du projet pour la Ville.
• Le bâtiment C se prête bien à la réalisation d’environ 30 logements.
• Le bâtiment B est le meilleur lieu possible pour un hôtel dont Crest a besoin, près du centre-ville, près de la Tour, à l’abri du vent, avec une belle vue.

Un projet inscrit dans le développement durable
• Développement économique : un hôtel-restaurant, créateur d’emplois et stimulant du tourisme à Crest.
• Développement social : des logements en accession sociale à la propriété, des locaux sociaux à Rochecourbe, des espaces de convivialité sur l’esplanade, dans le jardin public.
• Environnement :
> La reconversion d’une friche, respectant les normes écologiques les plus exigeantes
> Le recyclage des matériaux
> Une esplanade végétalisée
> Un nouveau jardin public encourageant les visites « douces »
> Un hôtel aux portes de la ville, aux portes de la nature
> Un meilleur accès au bois surplombant Crest
> L’esplanade recouvrira un parking semi-enterré à un ou deux niveaux. Elle sera un lieu de promenade ouvert au Crestois, une belle vue sur Crest. En contre-bas le jardin deviendra public.

024_4584.JPG
Partager cette page